Les principes

La méthode Tomatis est une méthode de rééducation de l’oreille, dite aussi pédagogie de l’écoute ou encore thérapie de l’écoute. Elle consiste à corriger l’audition en proposant une sorte de gymnastique de l’oreille moyenne à l’aide de musique filtrée, densifiée ou amplifiée, et un système de bascule. C’est ce que l’on appelle « l’effet Tomatis » . Au fil des séances et des sessions de thérapie, les seuils d’audition vont remonter et le spectre des fréquences va s’ouvrir.

L’oreille est notre intégrateur sensoriel le plus important. Il est le premier organe développé entièrement dès le 5ème mois de la vie intra-utérine. Il permet déjà à ce stade de stimuler le futur nouveau-né, de le tonifier, de le recharger, de le connecter à sa maman et de lui donner toutes les bases de sa langue maternelle. L’oreille ainsi développée va être un moyen unique et précieux de construire son équilibre corporel, sa dynamique de vie et son désir de communiquer.

Innervant directement les systèmes nerveux antagonistes sympathiques et parasympathiques, l’oreille nous permet, par sa stimulation, de réduire considérablement de nombreux troubles physiologiques.

Assurer l’équilibre

La première fonction de l’oreille est d’assurer notre équilibre, la coordination  de tous nos mouvements, l’orientation dans l’espace et notre image corporelle. C’est la fonction du système vestibulaire. Il est le premier intégrateur parfaitement développé dès la vie intra-utérine. Les vertiges, les nausées, les malaises vagals sont souvent dus à un système vestibulaire défaillant ou fragile. Il peut être stimulé, harmonisé droite-gauche, équilibré et renforcé grâce à la méthode afin de réduire les troubles afférents.

Une véritable dynamo

La deuxième fonction de l’oreille est de dynamiser le corps et le mental. Si le mouvement et le sport nous rechargent, les fréquences aiguës, les harmoniques de la voix et de la musique devraient aussi nous recharger. Encore faut-il avoir une bonne écoute. Il arrive parfois que nous nous sentions fatigués dans les assemblées et les groupes de discussions. C’est parce que l’oreille ne nous recharge pas correctement. Il est alors possible de corriger cette audition afin de remédier à des fatigues chroniques.

L’audition

La troisième fonction de l’oreille est l’audition. Le système cochléaire (escargot) interprète le bruit ambiant, les sons du langage, les harmoniques de la voix et de la musique. Il nous permet de distinguer les sons. Si l’audition est plate ou décroissante, on peut observer de nombreux troubles dans les apprentissages, en lecture, écriture, dans le chant et dans la communication en général. Redonner à l’oreille les fréquences lésées contribue à une ouverture du spectre auditif et une véritable libération des entraves aux apprentissages et aux relations avec les autres.

Appareils de filtrage et de stimulation.